Les cures interrompues en Mars 2020

Reprendre une cure thermale interrompue en mars, c’est possible

Suite à des négociations entre le Cneth (Conseil national des établissements thermaux), des professionnels du secteur et la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie), des décisions importantes ont été prises afin de relancer l’économie thermale.

CNAM

En mars dernier, de nombreux curistes ont dû interrompre leurs cures thermales suite aux annonces du gouvernement liées à la pandémie du Covid-19.  Depuis le 2 juin, les stations thermales organisent leurs réouvertures qui s’étaleront entre fin juin et fin juillet.

Les nouvelles mesures mises en place :

1/  Les curistes ayant eu leur cure thermale interrompue auront la possibilité de reprendre leur séjour au cours du deuxième semestre 2020, une seconde séquence limitée au nombre de jours leur restant à suivre. Pour se faire, ils n’auront pas besoin de consulter de nouveau leur médecin : la prescription initiale et l’accord administratif de prise en charge restent valables jusqu’à la fin de l’année.

2 / Les stations thermales ont eu la possibilité de prolonger leur saison thermale, 49 centres en ont fait la demande.

3/ Les cures thermales suspendues à compter du 12 mars 2020 pourront être prises en charge au prorata du nombre de journées de soins effectuées. L’interruption pour cas de force majeure a été retenue.

À savoir, la réouverture des établissements thermaux est réalisée dans le respect d’un guide sanitaire strict, assurant la sécurité de tous.